Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2018 7 01 /04 /avril /2018 19:57

Ce dimanche 1 avril, 10 capistes sont partis à la recherche de l'ours du Luberon. Ils ne l'ont pas trouvé, car il faisait trop froid et il n'était pas encore sorti de son hibernation.

Par contre, à cap, personne n'a hiberné dans son lit (sauf peut-être la famille Bayse) et c'est avec courage que nous avons rider (prononcer ''raille dé'') les crêtes du Luberon, sous le vent et dans le froid.

Mais le ciel débarrassé de ses nuages, offrait un spectacle magique sur les bosses du Luberon.

 

C'était aussi la dernière sortie longue pour les 2 marathoniens de Paris présents pour cette virée Katienne. La semaine prochaine, à la même heure, Marina, Annie, Hervé (on l'espère) et votre serviteur descendront les champs Élysées pour aller chercher le 42ème kilomètre et des brouettes. On ira porter au plus loin, le bleu de CAP.

Il y avait aussi Denis, qui chaque semaine affine sa silhouette autant que son sac s'alourdit. Mais c'est une règle que nous connaissons tous, rien ne se perd, rien ne se crée: tout se transforme. (Loi de conservation de la masse, d'Antoine Lavoisier).

Donc Denis court, court, court pour le GR 20, Couragir et surement qu'il nous fera un grand numéro cet été, je le sens très motivé.

Il y avait aussi Candice, qui après un hiver de pull en laine et de jogging Véronique et Davina, c'est transformé en trailleuse tout terrain, à la tenue professionnelle.

S'il n'y avait que l'habit mais maintenant elle cavale comme un cabri de bosses en bosses, avec son inimitable foulée qui boxe les montées et caresse les descentes.

 

Et la sortie alors !

Départ de Cabrières, sur la DFCI jusqu'à la bifurcation où une partie du groupe rentre pour un petit tour dominical, pendant que l'autre monte sur les crêtes du Luberon.

On a un peu cherché le petit chemin, en pointillé sur la carte, mais grâce à Denis suréquipé en matériel GPS, IGN, et technologique, il nous retrouve vite fait bien fait.

A partir de là, ça monte bien, bien !!

Enfin les crêtes et le vent, le froid, mais la beauté du paysage.

De bosses en bosses, avec le visage givré du côté droit, on arrive au GR, pour une descente à fond la caisse pour certains et en train de sénateur pour d'autres.

Petit problème pour Téo, le fiston de Denis, qui couinera du genou et devra finir en trotti-marchant (Mais où est passé la jeune sauvage...https://www.youtube.com/watch?v=-SafmEXso1c)

Retour aux voitures, après 16km et 900 m de D+, cette sortie sentait bon la nouvelle saison de trail qui s'annonce, bientôt le short, le t shirt, le soleil...on est sorti de l'hiver et ça fait du bien.

Pour finir, merci à Kate de nous trouver toujours et encore des parcours digne de ce nom.

 

Les photos du jour:

 

Le groupe du jour, avant la bifurcation...ou est Denis ?

Il met des cailloux dans son sac pour un meilleur entrainement !

En contre plongée, elle est rock & roll, cette photo...surtout Gaëlle, avec les doigts dans le ceinturon, les lunettes de soleil, les jambes écartées, on dirait Slash mais sans la guitare.

 

 

D'ailleurs le voilà Denis, il étudie son téléphone, pour nous retrouver le chemin. ça semble poser problème. (En arrière plan, Téo qui fanfaronne, mais pas pour longtemps)

 

Ah ! Denis est satisfait, il vient de comprendre où nous sommes. (Téo, derrière, ne la ramène plus, il cherche le second souffle)

 

Le groupe sur les crêtes, caché derrière un buisson pour se protéger du vent qui souffle fort.

 

Quand je regarde Kate, puis Harrissa, y'a comme une petite ressemblance...si, dans la coupe de cheveux, et aussi le levé de papatte !!

 

Notre maillot jaune, Denis...qui aujourd'hui est mon (top) modèle pour les photos.

 

Quand la descente arrive, c'est la récompense, la joie, des grands enfants que nous restons.

 

Candice, le style, la force, le buste en avant comme il se doit...la classe quoi !!!

 

Le reste des photos: ICI

Partager cet article
Repost0

commentaires